Conseils

Comment vendre rapidement son bien immobilier ?

24 juillet 2018

author:

Comment vendre rapidement son bien immobilier ?

Lorsque la décision de changer de maison ou d’appartement est prise, conclure la vente devient bien souvent une priorité. Plusieurs astuces peuvent permettre aux vendeurs d’accélérer la vente de leur bien : tour d’horizon !

Évaluer le marché immobilier dans son secteur

Bien souvent, les propriétaires surévaluent le prix de vente de leur bien. Estimer au plus juste la valeur de sa maison ou de son appartement est en effet un exercice complexe qui requiert l’examen de nombreux paramètres. À cela s’ajoute l’envie de réaliser une belle plus-value, sans compter l’attachement et l’affect qui n’aident pas les propriétaires à juger objectivement leur bien.

Afin de bien déterminer le prix de vente, il est important d’inclure dans le calcul de base les critères suivants : les caractéristiques du bien (surface, nombre de chambres), son emplacement, son état général.
S’ajoutent ensuite d’autres éléments qui peuvent influer sur le prix de vente : la qualité de la copropriété, la présence d’une piscine ou encore une exposition plein sud.

Certains sites proposent des baromètres de prix au mètre carré par région ou commune. Ils permettent d’obtenir une première idée du prix du marché dans sa localité, mais ils ne peuvent servir à évaluer à eux seuls la valeur d’un bien. Consulter les annonces immobilières de biens similaires dans les environs peut alors aider à bien se positionner sur le marché.

Anticiper les diagnostics immobiliers

Les diagnostics immobiliers sont obligatoires, ils doivent être fournis par le vendeur à l’acquéreur de manière à l’informer sur l’état général du bien qu’il envisage d’acheter.
Ils doivent être anticipés si possible, et réalisés avant même la publication de l’annonce de la vente du logement.

Quels sont les diagnostics immobiliers obligatoires ?

• Le DPE (diagnostic de performance énergétique)

• Le CREP (constat de risque d’exposition au plomb)

• Etat relatif à la présence / absence d’amiante

• Etat de l’installation intérieure de l’électricité

• Etat de l’installation intérieure du gaz

• Pour les logements non raccordés au réseau public de collecte des eaux usées : état de l’installation d’assainissement non collectif

• Pour les zones à risques ayant fait l’objet d’un arrêté :

o Etat relatif à la présence de termites

o Etat des servitudes « risques » et d’information sur les sols

o Présence d’un risque de mérule

Ils sont à faire réaliser par des diagnostiqueurs certifiés, dont la liste est disponible sur le site du ministère de l’écologie, de l’énergie, du développement durable et de la mer.

Choisir le canal de diffusion de son annonce immobilière

Un écueil à éviter lors de la mise en vente de sa maison ou de son appartement : multiplier les canaux de diffusion, en plaçant son bien dans beaucoup d’agences immobilières et en postant des dizaines d’annonces sur internet.
Le calcul est a priori logique : plus le bien est visible, plus les chances d’atteindre un acheteur potentiel seraient nombreuses.

Malheureusement, la démultiplication des canaux de diffusion génère souvent l’effet inverse de celui recherché ! Les acheteurs potentiels, à force de croiser le bien de trop nombreuses fois pendant leur prospection, ont parfois l’impression qu’il est invendable. L’idéal est donc de sélectionner seulement deux à trois canaux de diffusion de l’offre lors de la mise en vente du bien immobilier.

Les techniques pour rendre son bien immobilier attractif

Inventé aux États-Unis et popularisé en France depuis une dizaine d’années via des émissions de télévision, le home staging est un procédé d’optimisation des ventes immobilières. Grâce à un ensemble d’astuces, il permet de revaloriser son bien, en le rendant plus attractif aux yeux des visiteurs.
Le processus consiste ainsi le plus souvent à rendre plus neutre son logement, à le désencombrer et à effectuer de petits travaux de modernisation (rafraîchir les peintures, abattre une cloison entre la cuisine et le salon…).

D’autre part, il est important de soigner les photos et le descriptif de son annonce, afin de la rendre la plus attrayante possible.

Enfin, il peut être judicieux de remettre aux visiteurs d’une maison / d’un appartement une fiche récapitulative du bien (prix, caractéristiques, points forts, deux ou trois belles photos, coordonnées du vendeur). C’est idéal pour laisser aux futurs acquéreurs non seulement toutes les informations importantes mais aussi une bonne impression !