Conseils

Bien négocier son crédit immobilier

28 décembre 2018

author:

Bien négocier son crédit immobilier

Parce qu’il vous engage pour longtemps, le crédit immobilier mérite une attention toute particulière. Taux, assurance de prêt, frais de dossier, garanties… découvrez comment négocier votre crédit immobilier et obtenir les meilleures conditions financières.

Faire jouer la concurrence entre les établissements prêteurs

Lorsque l’on cherche à financer son projet immobilier, le premier réflexe est souvent d’aller voir son conseiller bancaire. Après examen de votre dossier, celui-ci vous remettra une simulation de prêt spécifiant le taux, les frais de dossier et les conditions générales du prêt, ainsi qu’une fiche d’information standardisée précisant les garanties d’assurance de prêt exigées par la banque.

Une fois muni de ces renseignements, il est temps d’aller consulter d’autres établissements financiers, voire de faire appel aux courtiers ou aux comparateurs en ligne pour trouver le meilleur crédit immobilier.

Crédit immobilier : les points à négocier

Si le taux d’intérêt proposé par les différents établissements prêteurs doit vous guider dans votre choix, vous ne devez pas occulter les coûts suivants :

– Les frais de dossier : ils peuvent être proportionnels au capital emprunté ou fixés de manière forfaitaire. Dans certains cas (nouveau client ou politique interne de la banque), ces frais peuvent être offerts par votre banque… notamment si vous domiciliez vos revenus courants chez elle.
– Les garanties : hypothèque, privilège de prêteur de deniers ou caution mutuelle, elles ont un coût, mais seule la caution n’engendre pas de frais de mainlevée au terme du crédit ;
– L’assurance de prêt : n’hésitez pas à opter pour la délégation pour assurer votre prêt. Choisir une assurance alternative à celle proposée par les établissements prêteurs peut permettre de réduire le coût de l’assurance emprunteur !

Pour finir, sachez que s’il est possible d’obtenir un prêt immobilier sans apport personnel, ce dernier peut toutefois vous permettre d’obtenir des conditions plus favorables.

Et après ? Renégocier son crédit immobilier

Les taux historiquement bas rendent la renégociation très intéressante pour certains profils d’emprunteurs. Si le taux de votre crédit est supérieur d’un point par rapport au taux actuel (pour un prêt équivalent), si vous n’avez pas encore remboursé la moitié du capital et si le capital restant dû est supérieur à 70 000 €, il est peut-être temps de prendre rendez-vous avec votre établissement prêteur. Ou de faire marcher la concurrence avec un rachat de crédit.